Tout savoir sur le bain libre de bébé

Pour se tranquilliser à l’heure du bain, de nombreux parents choisissent d’installer leur bébé sur un transat, dans un anneau de bain ou dans une baignoire pour bébé en plastique. Il est pourtant possible de s’en passer, en préférant le bain libre. De quoi s’agit-il ? Comment faire et pourquoi choisir cette technique pour laver son bébé ? Tout ce qu’il faut savoir sur le bain libre de bébé.

Qu’est-ce que le bain libre de bébé ?

bain libre
@bioalaune

Le bain libre bébé rejoint la mouvance Montessori, qui veut que l’enfant évolue à son rythme avec un minimum d’intervention de l’adulte. 

En proposant un bain libre à votre bébé, celui-ci garde sa pleine liberté de mouvement pendant sa toilette, sans être contraint par un espace réduit ou une solution de maintien. 

Il n’est en effet pas question d’accessoires de puériculture pour le bain : les installations sanitaires « classiques » du logement sont utilisées. 

Baignoire, douche : comment faire prendre un bain libre à son bébé ?

Le bain libre se prend dans la salle de bain ou la salle d’eau familiale, sans aménagement spécial pour bébé. Il sera toutefois plus confortable d’avoir une table à langer à proximité. 

Le bain libre dans une baignoire

Bébé est installé sur le dos au fond de la baignoire, préalablement équipée d’un tapis antidérapant pour le confort et la sécurité. La baignoire est remplie jusqu’à ce que le niveau de l’eau arrive au lobe des oreilles de bébé. 

5 à 10 cm d’eau suffisent donc pour baigner bébé selon ce procédé. Cette quantité d’eau permet à bébé de profiter pleinement de son bain en toute sécurité, toujours sous la surveillance d’un adulte.

La température de l’eau est à contrôler avant d’immerger bébé, pour écarter tout risque de brûlure.

Le parent peut verser délicatement de l’eau sur les parties du corps non immergées du bébé pour le réchauffer et avant de le laver avec un produit adapté à son type de peau. Puis le rincer de la même façon. 

Bébé peut être laissé un moment dans l’eau afin qu’il se détende et joue. Mais il faut veillé à le sortir du bain et à le sécher avant qu’il ne prenne froid. 

Le bain libre dans une douche

Une bassine placée dans un receveur de douche permet de donner le bain libre bébé même en l’absence de baignoire bébé ou baignoire classique. Il suffit de choisir un bac suffisamment grand pour que bébé y soit à son aise. Il doit bien-sûr également être adapté aux dimensions du receveur de douche.

Quand commencer le bain libre bébé ?

À la naissance, bébé se sent rassuré lorsqu’il est bien maintenu. Le bain est aussi très rapide, car bébé peut vite se refroidir. 

Même si rien n’empêche d’essayer le bain libre avant et de continuer si bébé apprécie, il est donc conseillé d’attendre quelques semaines après la naissance avant de se lancer.

L’âge de deux mois est évoqué pour commencer le bain libre. Bébé est alors déjà bien éveillé, il est à l’aise dans ses gestes et peut pleinement profiter de ce moment.

Faut-il arrêter le bain libre quand bébé arrive à se retourner sur le ventre ?

bain libre bébé
@aubert

Il n’y a pas de limite d’âge pour le bain libre. Même quand bébé se retourne sur le ventre. Cette étape naturelle du développement psychomoteur de bébé survient dès l’âge de 4 mois, parfois un peu plus tard. Et bébé fera immanquablement ce mouvement dans son bain.

Lorsque cela se produit, il ne faut surtout pas paniquer et laisser bébé expérimenter. Le plus souvent, il n’y a pas lieu d’intervenir. Bébé a le réflexe de s’appuyer sur les avant-bras et de relever la tête pour respirer hors de l’eau.

L’adulte devant faire preuve d’une extrême attention pendant le bain, il peut intervenir si bébé n’a pas ce geste salutaire ou si la situation se prolonge et devient dangereuse. La sécurité de bébé pendant le bain libre est ainsi assurée face au risque de noyade.

Rassurer bébé pendant le bain libre

La majorité des bébés apprécient le contact de l’eau. Cet élément leur rappelle leur vie in-utéro, avant la naissance. 

Si toutefois bébé ne semble pas à l’aise dans le bain libre, il est important de tenter de le rassurer : le contact ou la voix de son parent suffisent souvent à le mettre en confiance.

Si après quelques essais bébé ne semble pas apprécier le bain libre, alors il est temps de tenter une autre technique, comme le bain enveloppé par exemple.

Bain libre bébé : ses avantages

Le bain libre est de plus en plus souvent présenté aux jeunes parents, car il procure de nombreux avantages au bébé et à ses parents.

Une pratique rassurante pour bébé 

Avec d’autres pratiques, même soutenus par le bras de leurs parents, certains bébés redoutent le moment du bain. 

Avec le bain libre, le bébé ressent un contact sur une plus grande surface de son corps. Précisément, sur tout son dos, de la nuque au fessier. Ce soutien aide le bébé à se sentir plus en sécurité et à passer un meilleur moment.

Appréhender sa motricité

bain libre bébé
@coconpourbébé

Le bain libre n’entraine pas de contrainte physique pour bébé. Plier/déplier les bras, les jambes, les doigts, taper dans l’eau, éclabousser… Tous les gestes lui sont permis.

Cette liberté de mouvement est fortement appréciable pour bébé, qui peut mobiliser ses fonctions motrices comme bon lui semble, à mesure qu’il progresse dans la coordination et la découverte de ses capacités. 

Par exemple, vers 4 mois, bébé découvre ses mains. Dans le bain, il pourra continuer à jouer avec elles, avec en plus la sensorialité de sa peau mouillée et le constat que l’eau glisse entre ses doigts. 

Du point de vue de l’adulte aussi la liberté dans le bain de bébé est un atout. Quoi de plus émouvant et gratifiant que de voir son bébé épanoui, autonome ?

Gagner de la place 

Les accessoires de puériculture peuvent être pratiques, mais ils sont aussi encombrants. Rangés dans la salle de bain ou dans la chambre de bébé, ils réduisent l’espace.

En pratiquant le bain libre, ces accessoires ne sont pas utiles. L’espace reste épuré.

Un bain économique

En dispensant d’avoir à acheter du matériel de puériculture pour compléter les installations sanitaires déjà présentes dans le logement, le bain libre se présente comme étant le plus économique. C’est que le matériel pour équiper bébé revient cher.

Une autre source d’économie provient de la faible quantité d’eau utilisée.

Gagner du temps à l’heure du bain

Lorsqu’on s’occupe d’un bébé, le temps défile à une vitesse folle. En n’ayant pas à mettre en place et entretenir des accessoires spécifiques, le bain libre permet de gagner du temps sur son organisation. Une baignoire comme une douche sont constamment prêtes à l’emploi. Autant de temps gagné pour laisser bébé profiter plus longtemps de son bain ou pour s’amuser avec lui. Vous n’aurez ensuite plus qu’à habiller bébé pour la nuit en fonction de la saison

Habituer bébé à évoluer dans l’eau

L’eau est un élément qu’il n’est pas toujours évident d’appréhender. Le bain libre immerge bébé dans l’eau dès son plus jeune âge. Il apprend donc très tôt à apprivoiser cet élément

Cet apprentissage peut continuer ensuite avec des ateliers tels que les bébés nageurs, où l’enfant se montrera plus vite à l’aise.

Avoir les mains libres

L’adulte qui s’occupe de la toilette du bébé avec un bain libre a les deux mains disponibles pour prodiguer les soins d’hygiène. Cela facilite l’opération et apporte un certain confort à ce moment privilégié avec bébé.

Quelles précautions pour pratiquer le bain libre ?

Quelques conseils peuvent être appliqués facilement pour profiter au maximum des avantages du bain libre.

Il est important de vérifier que l’eau reste à bonne température. Celle-ci doit être à 37°C.

La pièce doit aussi être suffisamment chauffée pour que bébé ne se refroidisse pas trop vite lorsqu’il quitte le bain. Préparer une serviette éponge ou une sortie de bain pour l’envelopper et le sécher rapidement aide à maintenir sa température corporelle.

Être dans l’eau détend bébé, l’apaise, et peut l’aider à trouver le sommeil. S’il montre des signes de fatigue, il est temps de le sortir du bain et de le mettre dans son berceau, dans son parc ou dans sa balancelle pour un moment de repos

De même, si bébé semble inconfortable ou mal à l’aise, mieux vaut écourter le bain et réessayer à un moment om bébé sera plus réceptif.

Si après plusieurs essais de bain libre bébé ne semble toujours pas en phase avec le dispositif, mieux vaut s’orienter vers un autre procédé.

Le bain libre bébé fait de plus en plus d’adeptes. Mais c’est bel et bien à bébé de décider si la technique lui convient.