Bébé nageur  que faut-il savoir 

S’il n’est pas sans rappeler la vie in-utéro, le milieu aquatique demande à être apprivoisé pour s’y sentir bien. Grâce aux bébés nageurs, il est possible de faire découvrir les plaisirs de l’eau très tôt à son enfant. Les séances bébé dans l’eau à la piscine sont pour les tout-petits des activités d’éveil, à la fois ludiques et sportives. L’expérience vous tente ? Tout ce qu’il faut savoir sur l’activité bébés nageurs.

Qu’est-ce que les bébés nageurs ?

bébés nageurs 

L’activité bébé nageur, également désignée sous le terme d’activité bébés dans l’eau, consiste en un créneau de piscine réservé aux tout-petits. Le temps de baignade est assez court, souvent limité à 30 minutes maximum, pour éviter que bébé ne se refroidisse.

Accompagnés de leurs parents et sous la surveillance de maitres-nageurs agréés, ayant des connaissances en pédagogie et e psychomotricité, ils s’y voient proposer divers jeux d’eau et activités.

Au cours de la séance de piscine, bébé se retrouve immergé, partiellement ou complètement. Il évolue dans les bras de ses parents ou en autonomie, papa ou maman restant à ses côtés. 

À mesure qu’il grandit et gagne en aisance, bébé se voit proposer des jeux et des activités adaptés, selon son propre rythme. Car bébé, malgré son jeune âge, présente déjà des gestes réflexes au contact de l’eau : faire de l’apnée, battre des jambes et des bras.

Pendant le créneau bébés dans l’eau, le bassin est réservé aux enfants inscrits à l’activité et à leurs parents. Les locaux et l’eau du bassin sont chauffés à une température adaptée pour que les enfants ne prennent pas froid et aient plaisir à se baigner : le thermomètre affiche a minima 25°C hors de l’eau et 32 °C dans l’eau.

Ces seuils, tout comme la formation des maitres-nageurs encadrant l’activité, sont définis par la législation.

À quel âge inscrire son bébé à l’activité bébés nageurs ?

âge bébé nageurs

Grâce à la zone bien chauffée qui leur est réservée et aux personnels mobilisés exclusivement sur l’activité, les bébés peuvent profiter de la piscine dès leur plus jeune âge. 

Précisément, bébé peut être inscrit à l’activité bébé dans l’eau dès l’âge de quatre mois, lorsqu’il a reçu son rappel de vaccin DTP. Un enfant peut intégrer un groupe bébé nageur jusqu’à l’âge de 6 ans environ. 

L’étroite surveillance des adultes est indispensable à cette activité qui se pratique en famille. 

Activités bébé nageur : jouer dans l’eau pour s’y sentir à l’aise 

L’activité bébé nageur n’entend pas apprendre à nager aux bébés. Cette étape intervient plus tard, chez les enfants et non chez les bébés.

Il s’agit à travers les jeux ludiques des bébés nageurs d’amener bébé à se sentir à l’aise dans l’eau. Ce, à travers des bons moments partagés avec ses parents et d’autres bébés également inscrits à l’activité. 

Bébé est dans un premier temps gardé par le parent dans ses bras, pour le mettre en confiance. Ensuite, il est placé sur le dos pour découvrir la douce sensation de flottaison. Enfin, bébé est immergé, la tête sous l’eau, quelques minutes au cumul sur une séance, et profite de divers jeux aquatiques.

Si on ne peut donc pas encore parler de cours de natation, les bébés peuvent tout de même en tirer, au fil des séances, bien des avantages. 

Quels avantages à faire du bébé nageur ?

L’activité bébés nageurs permet de passer un moment privilégié en famille, dans un cadre agréable. 

Le contact de l’eau rappelle inconsciemment à bébé le liquide amniotique dans lequel il a évolué durant sa vie in-utéro. Une sensation rassurante et apaisante pour un bébé.

À travers les jeux de piscine mis à disposition, bébé développe sa motricité, son équilibre, ses sens, sa confiance en lui, tout en s’amusant. L’activité est avant tout ludique.

Amener son bébé nageur au groupe dédié à la piscine l’aide à acquérir des réflexes qui l’amènent à se mettre en sécurité dans un milieu aquatique : calme et maitrise de la respiration en situation immergée, retournement sur le dos et position de la planche…

À travers ses séances de bébé dans l’eau, l’enfant apprend à ne plus avoir peur de l’eau. Ce qui lui sera profitable au moment d’apprendre à nager. 

Quel équipement pour participer aux bébés nageurs ?

activité bébé nageur

Pour participer à des sessions de bébés nageurs, bébé doit enfiler une tenue de piscine.

Celle-ci se compose d’un maillot de bain bébé et/ou d’une couche étanche. Le maillot de bain couche intégré est un textile réutilisable. Des couches de natation jetables sont aussi proposées. 

Bébé peut aussi porter un t-shirt de baignade, pour avoir bien chaud.

Le port du bonnet de bain peut être demandé pour accéder au bassin.

Un peignoir ou une serviette éponge sont à prévoir pour la sortie de bain.

Les structures de jeux sont fournies par la piscine, mais il est possible d’apporter ses propres jouets.

Quelles précautions pour faire les bébés nageurs ?

Diverses précautions sont à respecter pour profiter au maximum des séances de bébés nageurs.

Vérifier l’aptitude médicale

Avant l’inscription aux bébés nageurs, il est incontournable de demander l’avis du pédiatre ou du médecin traitant. Cette précaution vise à s’assurer qu’il n’y ait pas de contre-indication médicale à la pratique de l’activité piscine pour bébé. Comme par exemple des otites fréquentes, des problèmes respiratoires, une cardiopathie, un système immunitaire trop fragile… À l’issue de son examen, le professionnel de santé délivre un certificat médical d’aptitude ou inaptitude à présenter lors de l’inscription à l’activité bébé nageur.

S’assurer de l’hygiène et de la sécurité

Les piscines municipales sont tenues de suivre un règlement strict d’hygiène et de sécurité. Si toutes les conditions ne semblent pas réunies, mieux vaut changer d’établissement.

Avant et après la baignade

Avant et après chaque séance, il faut laver et rincer soigneusement bébé. Son produit lavant habituel suffit.

Aussi, il est important de bien le sécher et de le rhabiller rapidement après avoir quitté le bassin, sans quoi bébé peut attraper froid.

Il est aussi important de bien le couvrir durant le trajet du retour, pour éviter le coup de chaud et froid entre le milieu surchauffé de la piscine et les températures extérieures.

Faire manger et boire un bébé nageur

Jouer dans l’eau demande beaucoup d’énergie, ce qui ouvre l’appétit. Avant et après la piscine, il faut prévoir de nourrir son bébé et de l’hydrater.

Un temps de calme 

Même si l’eau à un effet relaxant, après sa séance de piscine, le bébé nageur est souvent très fatigué. Une sieste s’impose pour récupérer.

Adapter la durée de la séance

Pendant l’activité, si bébé a froid, s’il grelotte, s’il bleuit, il faut quitter le bassin immédiatement et aller réchauffer bébé. La durée de la séance s’adapte au ressenti de bébé, à son degré de confort.

Où faire du bébé nageur ?

Des cours bébé nageur sont dispensés dans les piscines agréées par la FAAEL : Fédération des Activités Aquatiques d’Éveil et de Loisirs.

Les séances de piscine bébé nageur connaissent un grand succès auprès des jeunes parents. Pour en profiter, mieux vaut prendre soin de réserver à l’avance sa séance.