Comment choisir un cartable de CP 

L’entrée au CP marque un tournant dans la scolarité de votre enfant. Il intègre désormais une école de grands, entendez par là l’école primaire. De nouveaux apprentissages l’attendent, avec la nécessité de transporter des fournitures scolaires entre l’école et la maison. Pour ranger cahiers et crayons, un bon cartable est indispensable. Comment choisir un cartable de CP ? Nos conseils.

Rentrée au CP : un cartable adapté à la morphologie de l’enfant

cartable cp

Pour le niveau CP, la liste de fournitures à apporter en classe est assez succincte comparée à d’autres classes. Mieux vaut toutefois ne pas sous-estimer l’importance de bien choisir son cartable de CP, pour la morphologie de l’écolier notamment, encore en pleine croissance. Il est donc important de bien préparer la rentrée !

 

Quelle taille de cartable pour le CP ?

 

Un enfant qui entre en classe de CP doit être en mesure de ranger dans son cartable au moins deux trousses, son cahier de texte ou son agenda, plusieurs cahiers petits formats et grands formats, et souvent un porte-vues.

 

Pour autant, inutile de voir trop grand. Le cartable doit être adapté à la corpulence de l’enfant, sous peine de le gêner lorsqu’il le porte sur son dos et d’impacter sa morphologie. 

 

Dans le rayon des sacs d’école, un enfant de CP peut se diriger directement vers des cartables de taille moyenne, en prenant soin d’essayer plusieurs modèles pour trouver celui dans lequel il se sent le mieux.

Un cartable parfait pour le CP mesure entre 35 cm et 38 cm.

 

Préférer un cartable léger

choisir cartable cp

En primaire, un écolier laisse une bonne partie de ses fournitures dans sa classe. Il ne ramène dans son cartable que les éléments nécessaires pour faire ses devoirs ou ses projets de classe et réalisations. Pour autant, cela peut vite peser lourd sur son dos. 

 

Il est donc conseillé d’opter pour un cartable léger à vide, afin de limiter le poids à transporter. Dans l’idéal, le poids du cartable rempli doit rester inférieur à 10 % du poids de l’enfant.

Un cartable pour une année scolaire ou plus

 

Un cartable de bonne facture peut accompagner l’enfant une bonne partie de sa scolarité. En tout état de cause, il est préférable que le cartable choisi tienne toute l’année scolaire.

 

Un cartable solide et confortable pour le CP

 

Au CP comme pour les autres classes, les enfants ne sont pas toujours délicats dans leurs façons de manipuler les cartables. Ces derniers sont souvent malmenés dans la cour ou même rangés dans les couloirs.

 

Même avec un enfant très soigneux, le temps fait son œuvre.

 

Pour un cartable qui dure, il est important de prêter attention aux coutures. Elles doivent être solides.

 

Un dos renforcé et des bretelles rembourrées contribuent au confort de l’enfant, amené à porter son cartable plusieurs fois par jour.

 

Le fond du cartable renforcé aide au maintien des fournitures. C’est aussi un moyen d’avoir un sac résistant tandis qu’il est souvent posé à même le sol, parfois rugueux notamment dans la cour de récré.

 

Quel matériau pour le cartable CP ?

 

Plusieurs matériaux sont utilisés dans la confection de cartables. 

 

  • Les matières synthétiques sont très courantes, car rentables. Une doublure étanche est indispensable pour protéger le papier en cas de pluie.
  • On trouve aussi des cartables en cuir, plus onéreux et plus durables. 
  • D’autres modèles de cartables sont confectionnés en toile enduite.

Cartable à roulettes, cartable à bretelles ou sac à dos ?

quel cartable cp

Plusieurs types de sacs d’école existent : le sac trolley à roulettes, le cartable et le sac à dos. Tous ont des caractéristiques différentes, plus ou moins adaptées à un enfant de CP.

 

Le cartable à roulettes à l’avantage de pouvoir être la plupart du temps tiré sur le sol et non porté. Les professionnels de santé regrettent toutefois une posture de l’enfant peu naturelle et qui au final n’épargne pas vraiment le dos. 

 

Dans les établissements avec des salles de classe situées à l’étage, ce type de sac d’école se révèle peu pratique au final, l’enfant devant jongler entre la poignée pour tirer son sac et les bretelles pour le mettre sur son dos.

 

Idem si le trajet est effectué en bus ou à pied avec des trottoirs à monter. Autant d’obstacles à surmonter, avec le poids des roulettes qui vient s’ajouter au poids des affaires d’école.

 

Le sac à dos se porte au moyen de bretelles. Le compartiment souvent unique est souvent un fourre-tout, peu pratique pour l’organisation de l’enfant. Souvent de forme arrondie, il est propice à corner les cahiers et autres feuilles volantes.

 

Le cartable à bretelles est le format souvent demandé par l’école. Il est pratique car compartimenté et souvent plus large qu’un sac à dos. Son ergonomie est pensé pour les écoliers.

 

Sac à dos ou cartable, quel que soit le modèle choisi, bien porter son sac d’école est essentiel pour garder une bonne posture. Il s’agit de passer chacune des bretelles sur les deux épaules. Leur réglage doit être ajusté selon la corpulence de l’enfant, pour être faciles à enfiler sans pour autant glisser des épaules. Cela permet d’équilibrer la charge, de répartir le poids et ne pas déformer la posture de l’enfant, avec un risque de scoliose. 

 

Un cartable sécurisé

 

En automne-hiver, la nuit tombe vite. Pour que l’enfant aille ou rentre de l’école dans les meilleures conditions de sécurité, son cartable peut être muni de bandes réfléchissantes. Un accessoire très utile, même lorsque l’enfant se déplace accompagné d’un adulte responsable.

 

Faire plaisir à son enfant avec un cartable design

 

Outre les caractéristiques techniques, un cartable pour un CP se choisit aussi au design. Coloris, thèmes, il y en a pour plaire à tous. En passant par les incontournables licences, à l’effigie des héros préférés des enfants. 

 

Choisir un joli cartable est motivant pour l’écolier, qui prendra plaisir à emporter son sac avec lui.

 

 

Emmener son enfant choisir son premier cartable est un grand moment. Le vaste choix proposé à l’approche de la rentrée peut laisser perplexe, même si l’enfant jette souvent son dévolu sur un motif en particulier. Il est important de prendre son temps pour bien choisir, en trouvant un compromis entre le cœur et la raison.