Croutes de lait
[email protected]

Il n’est pas rare que des bébés présentent des plaques blanches au niveau du cuir chevelu. Il s’agit de croûtes de lait ou dermite séborrhéique. Ce phénomène est fréquent et sans gravité, mais demande des gestes spécifiques pour l’en débarrasser. Que faire en cas de croûtes de lait ? Présentation.

Les croûtes de lait, qu’est-ce que c’est ?

La dermite séborrhéique, que l’on appelle couramment les croûtes de lait, n’a aucun rapport avec l’alimentation de bébé.

Ce nom qui fait référence au lait leur est donné en raison de l’aspect des croûtes, qui peuvent faire penser à du lait trop longtemps chauffé.

Un excès de sébum

Il s’agit en fait d’un excès de sébum produit chez les bébés à la peau grasse, qui présentent des croûtes de lait sèches, ou des bébés sujets à l’eczéma, qui ont alors des croûtes de lait humides.

Le sébum forme alors des plaques blanches, parfois jaunâtres, en emprisonnant des peaux mortes. Certaines plaques peuvent avoir un pourtour rouge.

Une levure naturellement présente dans le cuir chevelu des bébés viendrait aussi renforcer la production de sébum.

Croutes de lait
[email protected]

Une prévalence chez les nourrissons

Les croûtes de lait surviennent très peu de temps après la naissance, le plus souvent entre deux semaines et trois mois de vie. Les plus touchés sont les bébés jusqu’à huit mois.

Au-delà de cet âge, le phénomène tend à disparaître, mais des enfants de deux à trois ans peuvent être encore touchés.

Des adolescents voient parfois le phénomène ressurgir en même temps que l’acné, lors des bouleversements hormonaux.

Encore plus rare, certains adultes restent concernés par les croûtes de lait.

Croûtes de lait sèches et croûtes de lait humides

Le phénomène se manifeste par des croûtes de lait sèches, très tôt après la naissance, aux zones où la peau est la plus grasse, et/ou des croûtes de lait humides, lorsque le sébum suinte à la façon d’un eczéma allergique.

Croutes de lait
[email protected]

La localisation des croûtes de lait

Les croûtes de lait se manifestent principalement au niveau du cuir chevelu. Mais ce n’est pas là leur seule zone de localisation.

Certains bébés présentent des croûtes de lait sur le visage, notamment dans les sourcils ou sur le nez, et parfois même sur d’autres parties du corps, comme les aisselles, les fesses et dans les plis.

Les croûtes de lait se logent aussi souvent entre les os du crâne, les fontanelles.

Soigner les croûtes de lait de bébé : les bons gestes

Avoir des croûtes de lait n’est pas dangereux pour bébé. La première motivation a les voir disparaître est plutôt d’ordre esthétique, sauf quand elles deviennent trop étendues ou anormales.

Ne rien faire contre les croûtes de lait

Il est tout à fait possible de ne rien faire contre les croûtes de lait, dès lors où le bébé n’en ressent aucune gêne.

Les croûtes de lait finissent en effet par disparaître d’elles-mêmes, sans traitement spécifique.

Elles ne laissent aucune séquelle, sauf à avoir été maltraitée par exemple en les grattant pour tenter de les éliminer.

Les croûtes de lait ne sont pas absolument pas contagieuses.

Croutes de lait
[email protected]

Ramollir les croûtes de lait

Les croûtes de lait sont souvent dures. Pour s’en débarrasser plus vite, il est possible de les ramollir en les massant avec une crème spéciale croûtes de lait ou du liniment.

Il est conseillé de procéder avant le bain, suffisamment à l’avance pour laisser le produit agir. Laver et rincer bébé dans le bain éliminera des croûtes de lait.

Des crèmes émollientes et des shampooings doux et régulant le sébum sont commercialisés. Les propriétés nourrissantes du lait maternel font aussi des miracles contre les croûtes de lait.

Une huile douce bio adaptée mélangée à l’eau du bain permet aussi à la fois de détendre bébé et de lutter contre les croûtes de lait. L’huile doit être adaptée à la sensibilité de bébé.

Crème, liniment ou huile, il est indispensable de tester le produit sur un petit bout de peau sain pour vérifier toute réaction allergique qui pourrait survenir.

Par ailleurs, il ne faut en aucun cas tenter de gratter les croûtes de lait à sec, sous peine de risquer de marquer la peau de bébé et de lui faire mal, voire de créer une infection.

Croutes de lait
[email protected]

Coiffer bébé

Les croûtes de lait de bébé peuvent aussi partir d’elles-mêmes lors du coiffage. Passer une brosse à cheveux spéciale bébé permet d’ôter les croutes de lait facilement. Il est indispensable d’en choisir une spécialement conçue pour bébé pour préserver son cuir chevelu et ses jeunes cheveux fragiles.

De la vaseline peut aussi aider à éliminer le sébum plus facilement, en faisant glisser les particules indésirables.

Prendre patience

Un seul shampooing ou un seul massage peut ne pas être suffisant pour éliminer toutes les croûtes de lait. Il faut renouveler les gestes, notamment quand les croûtes de lait sont nombreuses.

Pour autant, il est préférable de ne pas laver ou shampooiner bébé plus souvent, pour ne pas agresser sa peau et son cuir chevelu.

Un shampooing doux préventif de 2 à 3 fois par semaine est suffisant, tout en rinçant et en coiffant les cheveux quotidiennement. D’autant que les croûtes de lait ne sont pas la conséquence d’un quelconque manque d’hygiène.

Ces simples gestes permettent de débarrasser bébé de ses croûtes de lait indésirables.

Prévenir l’apparition des croûtes de lait

Il n’est pas toujours aisé de prévenir l’apparition de croûtes de lait. Certaines prédispositions génétiques entre en ligne de compte.

Pour éviter l’apparition de croûtes de lait, les mêmes gestes d’hygiène sont à prodiguer que pour s’en débarrasser une fois qu’elles sont installées.

Autrement dit, donner un bain quotidien en rinçant soigneusement les cheveux, appliquer un shampooing doux anti croûtes de lait, bien sécher les cheveux, les coiffer et masser bébé avec une crème émolliente ou une huile douce bio.

Croutes de lait

Croûtes de lait, faut-il consulter ?

Les croûtes de lait sont un phénomène fréquent et bénin chez les bébés. La consultation d’un médecin à ce sujet n’est pas toujours nécessaire, mais elle n’est pas non plus à exclure systématiquement.

Demander l’avis d’un professionnel

Si vous restez inquiet vis à vis des croûtes de lait de bébé, un avis médical pourra vous permettre d’y voir plus clair.

Il reste aussi préférable de demander l’avis d’un professionnel de santé lorsque les croûtes de lait sont très nombreuses et très étendues sur le corps, ou si elles progressent de manière inquiétante.

C’est également le cas si une odeur nauséabonde se dégage des croûtes de lait, normalement sans odeur particulière. Il en va de même lorsque l’aspect des croûtes de lait semble inhabituel, anormalement épaisses et jaunâtres.

Il y a alors un risque d’inflammation.

Un pédiatre ou un médecin traitant pourra établir un diagnostic, et si besoin prescrire un traitement ou vous orienter vers un dermatologue.

Un traitement contre les croûtes de lait

Le traitement médicamenteux qui peut être prescrit est une pommade antimycosique, comme pour toute forme d’eczéma.

Un antifongique, un traitement cutané ou même un antibiotique local peuvent aussi être préconisés en cas d’inflammation des croûtes de lait.

Environ deux tiers des bébés sont porteurs de croûtes de lait dans leurs premiers mois de vie.

Le phénomène est bénin et non douloureux, mais il mérite une surveillance pour prévenir la survenance d’une inflammation.

Dans ce dernier cas, un avis médical sera le bienvenu. Au quotidien, le bain sera le moment privilégié idéal pour soigner bébé, en choisissant des produits adaptés à sa peau sensible et à son cuir chevelu fragile.