Garde d'enfants à domicile

La question de choisir un mode de garde pour ses enfants n’est jamais simple pour les parents. Différentes solutions s’offrent aux familles, Parmi elles, il en est une qui cumule les avantages, autant pour les enfants que pour les parents: la garde d’enfants à domicile. Présentation.

Confier son enfant à un tiers de confiance

Garde d'enfants à domicile

Souvent nécessaire, parfois volontaire, faire le choix de donner son enfant à garder n’en est pas pour autant facile. Même si la garde est effectuée par un professionnel de la petite enfance, une appréhension accompagne toujours les premiers jours de séparation. Une relation de confiance tripartite doit se nouer entre les enfants confiés, la nourrice et la famille.

En optant pour la garde d’enfants à domicile, les parents acquièrent le statut d’employeur. Avant de signer le contrat, ils peuvent rencontrer plusieurs candidats, s’entretenir avec eux, les présenter à leurs enfants pour vérifier si le courant passe, voir comment se déroule les premières interactions… La relation peut ainsi démarrer sous les meilleurs auspices.

Il est aussi possible de passer par une entreprise de services à domicile pour trouver une nourrice proche de chez vous. Pour ce faire taper sur Internet par exemple : agence de garde d’enfants à domicile à Chatou, Paris, Lyon, Bordeaux, ou que sais-je encore ! Mais il y aura sûrement une agence dans votre région. Dans ce cas, les parents sont des clients et la garde d’enfants un salarié de l’entreprise. Cette dernière se porte garante de leurs compétences vis-à-vis de la petite enfance, de leur professionnalisme. Cela apporte de la rapidité dans la recherche de nounous à domicile disponibles. La phase de prise de contact reste incontournable avant la signature du contrat.

Un environnement connu des enfants

Le principe de la garde d’enfant à domicile est que ce soit la nounou qui se déplace plutôt que les enfants. Ceux-ci restent donc dans leur environnement habituel et rassurant. Il n’y a pas de rupture dans leur quotidien.

Préserver le rythme de l’enfant

Parce que la garde vient à l’enfant et non l’inverse, il n’y a plus lieu de le réveiller, de le préparer, de le stopper dans un jeu, de le presser pour partir à l’heure, de l’exposer aux intempéries… Le rythme de l’enfant est mieux respecté, ce qui contribue à son bien-être.

Pour les parents, cela signifie aussi ne pas avoir à rajouter des trajets réguliers dans un agenda déjà souvent surchargé.

Une éducation à votre image

Garde d'enfants à domicile

En confiant leurs enfants à une nourrice à domicile, les parents gardent le contrôle sur les repas donnés, les activités à disposition, les sorties autorisées… Les directives sont exclusivement données par les parents. Ils sont les seuls décisionnaires vis-à-vis de leurs enfants, tandis qu’ils se voient imposés ces choses dans les accueils collectifs.

La souplesse des horaires modulables

Les horaires d’accueil dans les collectivités de type crèches, haltes garderie, micro-crèches… ne collent pas toujours avec la réalité du terrain : travail de nuit, travail le dimanche…

Avec la garde à domicile, les horaires sont plus facilement modulables. Une garde à domicile peut travailler en horaires décalés, le week-end…  Un planning prévisionnel est établi à l’avance pour s’adapter aux besoins.

Une même garde pour tous les enfants de la famille

Garde d'enfants à domicile

Les places dans les accueils collectifs sont difficiles à obtenir. Quant aux assistantes maternelles, chacune d’elle accueille un nombre limité d’enfants, déterminé selon son agrément.

L’emploi d’une nounou à domicile ne connait pas ces contraintes. C’est particulièrement intéressant pour les grosses fratries ou sororités, qui peuvent être gardées par la même nourrice.

Ainsi, les enfants d’une même famille peuvent tous profiter de la garde à domicile selon leurs besoins. Les plus petits peuvent être gardés la journée entière ou à la demi-journée. Les plus grands peuvent rentrer déjeuner le midi plutôt que de fréquenter la cantine scolaire. La garde à domicile peut même s’accompagner d’un service d’aide aux devoirs, en remplacement de l’étude du soir.

La garde à domicile partagée

Pour plus sociabiliser les enfants dès leur plus jeune âge et faire diminuer les frais de nourrice, il est possible de choisir la garde à domicile partagée.

Il s’agit de faire profiter de la même garde des enfants de deux familles différentes. Les frais sont ainsi divisés entre les deux familles, proportionnellement au temps de garde réel pour chaque enfant. En termes d’organisation, la garde s’effectue une semaine chez l’un, une semaine chez l’autre.

Le complément de libre choix du mode de garde

Selon le nombre d’heures de garde effectives, les frais de garde peuvent nécessiter un budget conséquent.

Sous conditions, la CAF peut octroyer le versement d’une aide financière aux parents qui font garder leurs enfants, y compris lorsque la garde se tient à domicile : le complément de libre choix de mode de garde.

D’autres parents peuvent percevoir l’Agepi en cas de reprise d’une activité salariée après une période de chômage.

À noter que des aides locales ou des aides de son employeur peuvent parfois aussi être attribuées. ; et qu’une garde à domicile peut être payée au moyen de CESU.

Du crédit d’impôt sur les frais de garde d’enfants à domicile

Le reste à charge sur les frais de garde d’enfants à domicile ouvre droit au crédit d’impôt. Il est d’un montant équivalent à 50 % des sommes versées pour l’emploi à domicile, aides financières déduites. Le plafond des sommes retenues est fixé à 12 000 € par an + 1500 € par enfant à charge (avec une limite absolue à 15 000 €/an).

Enfants et parents trouvent leur compte avec le système de la garde d’enfants à domicile, alliant souplesse et praticité pour un budget maitrisé.