Tout savoir sur la phase lutéale pour comprendre son cycle

L’importance de la phase lutéale joue un rôle crucial dans la fertilité.

Certaines femmes connaissent mal les méfaits d’une phase lutéale trop courte ou trop longue.

Afin de faire le point sur l’importance de la phase lutéale pour bien comprendre son cycle féminin, nous vous avons préparé un article sur le sujet.

Durée, symptômes, traitement pour allonger la phase lutéale, nous vous expliquons tout sur le sujet.

Les phases du cycle féminin

Le corps de la femme est régit par un cycle menstruel. Un cycle d’environ 30 jours (qui peut varier selon les femmes et être plus ou moins long) qui prépare le corps à recevoir ou non une grossesse.

Chaque cycle débute au premier jour des règles et se termine à l’arrivée des règles suivantes.

Pour bien comprendre, voici une explication des 4 phases qui composent un cycle.

On distingue 4 grandes phases :

  • Les règles (menstruations)
  • La phase folliculaire
  • L’ovulation
  • La phase lutéale

phase lutéale

Qu’est-ce que la phase folliculaire?

Les phases folliculaires et lutéales composent la totalité du cycle menstruel.

La phase folliculaire correspond au 14 premiers jours du cycle, à partir du premier jour des règles. Les follicules (cellules qui contiennent l’ovocyte) qui se trouvent dans les ovaires se développent pour créer des ovules. Un seul d’entre eux parviendra à maturité.

La phase folliculaire est celle où les les follicules se développe pour libérer un ovule.

Dès lors que l’ovule est libéré, on entre dans la phase d’ovulation.

Tout savoir sur la phase lutéale

C’est quoi la phase lutéale?

La phase lutéale est l’une des quatre phases du cycle menstruel féminin. Elle débute après l’ovulation et se termine lorsque les règles arrivent.

Elle correspond à la deuxième partie du cycle.

Pendant cette étape, le follicule se transforme en un corps jaune dans le but d’enclencher une future grossesse.

C’est donc une sorte d’enveloppe vide pour le futur ovule. C’est grâce à ce corps jaune que des hormones vont être sécrétées pour libérer un ovule. Certains symptômes peuvent vous permettre d’identifier votre ovulation.

Si la fécondation n’a pas lieu, le corps jaune va petit à petit se désintégrer et déclencher les règles.

Combien de temps dure la phase lutéale?

La période débute dès lors que l’ovulation commence jusqu’à l’arrivée des prochaines règles. Pour la plupart des femmes, la durée de la phase lutéale est en moyenne de 12 à 14 jours.

Pour une femme ayant un cycle de menstruel est de 26 jours, l’ovulation se produit autour du 13ème jour.

Mais attention, cela est très variable d’une femme à l’autre (la phase luteale peut durer de 10 à 18 jours) et ainsi provoquer une ovulation plus tardive.

Les hormones ainsi que les facteurs extérieurs (stress, prise de médicaments etc) peuvent influer le cycle féminin.

phase lutéale

Les symptômes de la phase lutéale

Pour connaître la phase lutéale, il est intéressant d’identifier les différents symptômes qui en découlent.

  • La température : elle augmente lors de cette phase d’environ 0,5°.
  • L’appétit : les hormones influent sur le besoin en apport calorique journalier. Ainsi, vous pourriez être plus sujettes aux fringales en période ovulatoire et en phase lutéale.
  • L’humeur peut également être changeante, la faute aux hormones!

La phase lutéale courte

Comment savoir si sa phase lutéale est courte?

Si vous avez vos règles 10 à 12 jours après l’ovulation, on parle de phase lutéale courte.

En effet, certaines femmes ont une phase lutéale plus courte que les autres. Il est par exemple possible d’avoir une phase lutéale de 10 jours. Que cela signifie-t-il?

  • C’est souvent le marqueur d’un taux de progestérone trop faible.
  • Le corps jaune ne se développe pas suffisamment pour produire un taux de progestérone satisfaisant.

La phase lutéale cruciale pour la fertilité

Lorsque la phase lutéale est trop courte ou trop longue, cela peut influer sur la fertilité du couple.

La progestérone est en cause dans la plupart des cas.

Celle-ci étant en générée en trop faible quantité par le corps jaune, l’utérus ne peut pas se préparer à la nidation.

Les chances de grossesse sont donc amoindries car la nidation ne peut avoir lieu ou peut difficilement supporter un bébé en croissance (ce qui provoque des fausses couches).

De nombreux facteurs influent sur la durée de la phase lutéale. C’est notamment le cas des maladies ou des dérèglements hormonaux.

  • Des troubles de la thyroïde peuvent raccourcir la durée de la phase lutéale.
  • Des troubles de l’alimentation ou des facteurs extérieurs comme le stress, le surpoids peuvent aussi impacter la durée de votre cycle.
  • Enfin, les ovaires polykystiques sont souvent responsables de cycles plus longs.

Comment allonger la phase lutéale?

Il existe plusieurs traitement pour allonger la phase lutéale.
Tout d’abord, des traitements naturels comme la prise de vitamine C ou la modification de votre alimentation pour des aliments riches en œstrogènes et également des aliments sources d’énergies. 
Que manger pendant la phase lutéale
  • Optez pour des aliments naturellement riches en vitamines comme les œufs et la viande rouge.
  • Côté légumes, préférez les légumineuses (légumes verts, lentilles) ou des légumes racines (patate douce).
  • Les céréales sont aussi un excellent apport en glucides.
  • Préférez des pates complètes ou du riz complet.
  • Evitez les boissons gazeuses et sucrées.
  • Mangez des fruits secs et du chocolat noir.

phase lutéale cycle

Il est également possible de traiter une phase lutéale trop courte avec des crèmes à base de progestérone ou encore de prendre des traitements hormonaux. Ces derniers permettront d’allonger votre phase lutéale pour que le corps jaune arrive à maturation et puisse accueillir la nidation dans de parfaites conditions

Nos conseils pour identifier la phase lutéale

Pour connaitre votre cycle et savoir si votre phase lutéale est trop courte ou top longue, référez-vous à un calendrier d’ovulation.

Il existe des applications de calendriers d’ovulations. Ces applications sont gratuites et sont très bien faites. Elles permettent de noter un grand nombre d’informations : vos symptômes, votre ovulation, votre température etc. Cela vous permettra de mieux connaitre votre cycle et ainsi de faire le point.

La température est aussi un excellent moyen fiable pour identifier votre date d’ovulation et ainsi connaitre la durée de vos phases lutéales.

N’hésitez pas à poser des questions à votre gynécologue ou votre médecin traitant afin de faire le point sur vos cycles et de bien préparer votre grossesse.