Le quilling  c’est quoi 

Le papier, sous toutes ses formes, est un élément très utilisé dans les arts créatifs. Il est une activité DIY qui le met particulièrement en avant : le quilling. Remettant au goût du jour ce que certains ont pu connaitre comme étant des paperolles, cette activité manuelle connait un grand succès. Notamment auprès des enfants, qui peuvent s’y adonner avec plaisir. Le quilling, c’est quoi exactement ? Présentation. 

Qu’est-ce que le quilling ?

quilling diy
@10doigts

Le quilling est une activité très ancienne, qui n’a pas toujours été appelée ainsi. Certains se rappelleront peut-être des paperolles

Il s’agit de créer de magnifiques tableaux en reliefs grâce à des bandes de papier enroulées sur elles-mêmes. D’antan, une plume d’oie incisée servait à enrouler facilement la bandelette de papier. Aujourd’hui, l’outil est moins authentique mais la gestuelle reste identique.

Selon la texture du papier choisi, le rendu sera différent d’une bandelette à l’autre. Il est aussi possible de varier les couleurs. Les possibilités sont nombreuses puisque le papier prend mille et une formes. 

De grands artistes maitrisent la technique du quilling. Mais ce type de DIY est accessible à tous, y compris aux enfants. 

DIY pas cher : les avantages du quilling

Si les activités DIY à faire avec un enfant sont nombreuses, le quilling est un choix des plus avantageux. 

Cette activité est accessible aux jeunes enfants, quel que soit leur âge. Les créations seront agrémentées de bandes de papier découpées aux ciseaux pour les plus grands. Les plus jeunes peuvent quant à eux découper leurs bandes de papier à la main. 

Pour tous, l’enroulage du papier sur lui-même est facile. Il suffit de jouer sur la largeur et la longueur des bandes de papier selon la dextérité de l’enfant.

Pour faire des paperolles, la motricité fine est mobilisée, tout comme la concentration.

Chacun peut choisir son motif et ses couleurs.

S’adonner à des activités manuelles peut parfois s’avérer coûteux. Il n’en est rien avec le quilling. La matière première, les feuilles de papier, sont peu chères à l’achat. 

Il est même possible de recycler du papier : magazines déjà lus, brochures publicitaires, enveloppes usagées… Le DIY devient alors gratuit. 

Faire du quilling : outil et technique

quilling diy
@pinterest

L’art d’enrouler le papier pour en faire de jolis tableaux est diversifié. Plusieurs formes se remarquent et une technique de quilling se distingue.

L’outil spécial quilling

Enrouler le papier à la main pour faire du quilling est possible, mais peut s’avérer fastidieux. 

Pour faciliter la pratique du quilling, il est possible de s’aider d’un outil spécial. Il se présente sous la forme d’un bâtonnet à quilling, fendu à son extrémité. Le papier est inséré dans la fente, puis le bâtonnet tourné sur lui-même.

Quelques alternatives peuvent être trouvées, comme l’utilisation d’une aiguille à tricoter, d’une épingle à nourrice ou encore d’un pic à brochettes ou d’un cure dent.

Le papier quilling

quilling diy
@pinterest

Le principal matériel à réunir pour s’adonner au quilling est le papier.

Le papier épais, type papier Canson, est le plus facile à travailler. Épais, il est facile à enrouler sur lui-même et reste bien en place. L’épaisseur est aussi un atout de poids au moment de positionner sa bande de papier sur son chef-d’œuvre.

Toutefois, tous les types de papier peuvent être utilisés. L’épaisseur ainsi que la largeur des bandes utilisées permettent de jouer avec les volumes. Selon la longueur, les motifs pourront différer, avec un nombre de boucles plus ou moins important.

Papier uni blanc ou coloré, papier multicolore, papier kraft, papier imprimé… le quilling se décline avec toutes les couleurs et autres motifs.

Il est possible d’acheter des bandes de papier quilling prêtes à l’emploi ou de les faire soi-même. Pour un travail régulier, une règle et un crayon permettent de tracer des bandes régulières.

La colle est l’élément qui maintient les formes en papier à la place désirée. Pour une fixation invisible, la colle transparente est à privilégier, et à utiliser avec parcimonie et finesse. Pour les jeunes enfants, la colle blanche qu’ils utilisent déjà en maternelle fait aussi l’affaire.

Pour les tout-petits, les étapes de découpage et d’encollage peuvent être confiés à l’adulte encadrant l’activité.

Les différentes formes en quilling

Selon la façon dans le papier est enroulé, plusieurs formes se détachent en quilling.

  • Lorsque le papier est enroulé très serré et à condition d’en coller l’extrémité, un cercle plein est obtenu.
  • Avec un enroulage plus lâche, la forme ressemble à un escargot, une spirale, lorsque l’extrémité est laissée libre. 
  • Un cercle plein lâche est obtenu en collant l’extrémité de la bande de papier. À partir de ce cercle plein lâche, il est possible de créer de nombreuses formes, qui permettent à leur tour de créer d’autres figures.   
  • En appuyant sur deux extrémités opposées, se crée une forme d’œil. En appuyant sur son extrémité haute d’un côté et sur l’extrémité basse du côté opposé, une forme ondulante est obtenue. À partir de l’œil, en tirant sur les deux arrondis restants, la forme devient un carré.
  • En appuyant sur une seule extrémité du cercle plein lâche se créée une goutte. En appuyant sur le bas de la pointe, c’est une forme de virgule qui apparaît.
  • En appuyant sur trois côtés, le cercle lâche se transforme en triangle.
  • Pour le demi-cercle, il suffit d’aplatir un côté du rond plein. En creusant le centre du côté aplati, on obtient une forme de lune.
  • Une forme souvent appréciée des enfants est le cœur. Pour le réaliser, il suffit de plier une bandelette de papier en deux et d’en enrouler uniquement les extrémités extérieures. 

Quoi faire en quilling ?

quilling diy
@pinterest

Cette grande diversité de formes à faire avec du papier roulé permet de créer de nombreux motifs en quilling

Les enfants peuvent retrouver leurs thèmes favoris avec enthousiasme : leurs personnages préférés, des animaux, des objets, des formes, des fleurs…

Pour une déco tendance, il est aussi possible de créer des lettres, un mot ou un message en quilling.

Outre les tableaux et suspensions décoratives, le quilling sert aussi à confectionner des cartes originales à offrir pour les grandes occasions : fêtes, anniversaires, Noël, Nouvel An… 

Les réalisations en quilling ont un rendu sophistiqué qui en fait des éléments décoratifs de premier choix. Pourtant, l’activité paperolles est simple comme un jeu d’enfant. En mobilisant leur créativité, leur motricité fine et leur concentration, les plus jeunes seront fiers d’exposer ou d’offrir leurs bricolages en papier roulé.