lit pour limiter les chutes

Voilà, votre bébé a bien grandi et il va maintenant falloir troquer son berceau pour un véritable lit d’enfant. Vous devez donc lui trouver un modèle adapté à son âge, penser à son confort, mais aussi et surtout, à sa sécurité. Constatez que vous ne pourrez pas garder un œil sur lui en permanence. Pourtant, à mesure que votre enfant grandit, les risques de chute inopinée en plein sommeil s’accroissent. Pas de panique, nous avons la solution pour vous. Découvrez dans cet article différents modèles de lit pour enfant qui promettent plus de protection pour votre petit.

Le choix d’un lit pour enfant, une étape primordiale

Idéalement, votre enfant dormira dans son berceau jusqu’à ses 12 mois. Grâce aux barreaux installés tout autour, il sera entièrement protégé. Toutefois, dès que votre enfant commencera à se mettre debout, il est de rigueur de changer pour un lit enfant.

Vous pouvez facilement trouver des modèles de lit pour enfant de fabrication française, en fonction de l’âge de ce dernier, mais aussi de votre budget. Le mieux serait d’investir dans des conceptions durables et robustes pour accompagner l’enfant dans sa croissance. Cela vous évitera de changer de lit à chaque fois. Quoi qu’il en soit, différents critères doivent être considérés pour trouver le lit pour enfant idéal pour favoriser la sécurité de celui-ci.

L’âge de votre enfant

Il est important de considérer l’âge de l’enfant dans le choix du lit afin de disposer de la bonne taille et du bon modèle. Cela vous permet aussi de vous en occuper facilement. De 2 à 6 ans, les dimensions recommandées sont 70 x 140 cm. Plus il grandira, et plus il se sentira à l’étroit. Il faudra donc choisir un lit plus grand à chaque étape. Notez que choisir un lit à la bonne taille est essentiel pour une meilleure organisation de l’espace de couchage. Faute de quoi, l’enfant pourrait se sentir perdu dans un lit un tantinet trop spacieux.

Le matériau de conception

Différents matériaux peuvent être utilisés pour la conception des cadres de lit. Néanmoins, tous ne sont pas recommandés pour les enfants. Entre autres, le MDF (panneaux de fibres à densité moyenne) présente des risques pour la santé. Pour plus de sécurité, un lit enfant en bois massif est un choix recommandé. Rien ne vaut les produits naturels et écologiques, plus respectueux de la santé.

Le design

Bien qu’il ne participe pas à la sécurité, se pencher sur le design d’un lit peut vous aider à mieux coucher votre enfant. Aussi, il pourra y passer toute la nuit sans soucis. Lit aux motifs ludiques, toboggan ou design particulier… le choix est large. Dans tous les cas, faites en sorte de le faire participer au choix du lit.

Différents modèles de lit pour votre enfant

En matière de modèles, il existe un large choix de lit d’enfant, si bien qu’il n’est jamais facile de savoir lequel convient le mieux. Pour mieux vous éclairer, nous avons détaillé les caractéristiques des différents types de couchage.

Le lit à barreaux

lit à barreaux pour enfant

Véritable lit de transition, c’est le compromis idéal entre un berceau et un lit simple. Il offre une sécurité intégrale tout en se posant, dans ses dimensions, comme un lit d’enfant. Pour les futurs parents, notez que le lit à barreaux peut très bien servir dès la naissance de votre bébé jusqu’à ses 3 ans.

La différence du lit à barreaux avec un berceau est qu’il dispose d’un sommier réglable. De ce fait, vous avez la possibilité d’adapter la hauteur de ce dernier à chaque étape de développement de votre enfant. Pour un enfant de 12 mois ou moins, le sommier haut permet de le prendre plus facilement hors de son lit. S’il est déjà en mesure de se tenir debout, il faudra opter pour la position basse.

Pour garantir la sécurité offerte par un lit à barreaux, veillez à ce que celui-ci réponde à la norme NF EN 716-1. Celle-ci régit la hauteur des panneaux (60 cm au minimum) ainsi que la verticalité et l’écartement des barreaux qui ne doivent excéder les 7 cm. De plus, vous devez vérifier que les montants sont levés et bloqués lorsque l’enfant est dans son lit. C’est le seul moyen de garantir son entière sécurité.

Le lit évolutif

À première vue, il ressemble à un lit à barreaux. Toutefois, il a l’avantage d’accompagner votre enfant au fil de sa croissance grâce à la possibilité de se transformer en véritable lit junior. Ce modèle est donc à la fois pratique et économique tout en garantissant la sécurité de votre enfant. Il est adapté dès la naissance jusqu’au passage vers un lit adulte.

Ce qui plaît aussi dans le lit évolutif, ce sont les options de rangement qui peuvent y être incluses. Vous pouvez trouver des modèles avec table à langer ou des espaces de rangement. À vous de voir les accessoires qu’il vous manque pour mieux adapter votre choix.

Le lit futon

lit futon

Pour ceux qui redoutent les chutes en hauteur, le futon est la solution qu’il vous faut. Puisqu’il est placé à même le sol, il garantit la sécurité de votre petit. Si ce modèle de lit est à la base un concept japonais, il a inspiré la création du lit Montessori qui vise l’autonomie et l’indépendance de l’enfant.

Le lit futon peut être utilisé dès 3 mois. Il crée un espace agréable pour le bébé, pour lui permettre un apprentissage à son propre rythme. Il existe des modèles avec barrière pour protéger les tout-petits. Vous pouvez ainsi l’utiliser jusqu’à ce que l’enfant atteigne ses 2 ans.

Ce genre de lit peut bien servir pour un enfant jusqu’à 12 ans. Le modèle cabane lui permet d’avoir son petit coin de paradis. Au-delà de cet âge, l’entrée à l’adolescence impose un lit en hauteur.

Le lit à mi-hauteur

lit à mi-hauteur

Ce modèle est surtout recommandé pour les enfants qui peuvent sortir tout seul de leur lit sans votre aide. Plus bas qu’un lit superposé ou un modèle mezzanine, il favorise l’autonomie avec plus de praticité. Il est recommandé à partir de 6 ans. La présence de garde-corps sur les côtés est aussi un gage de sécurité. De surcroît, il porte la mention « conforme aux exigences de sécurité ». Faites le choix d’un modèle avec une échelle stable et facilement accessible pour éviter les chutes à la descente.

Le lit à mi-hauteur est une solution pratique pour optimiser le rangement dans la chambre d’enfant. Certains modèles sont équipés de grands tiroirs. Vous pouvez aussi y créer un espace de travail pour faire les devoirs et pour ranger les effets scolaires en tout genre.

Quelques conseils supplémentaires pour éviter les chutes depuis le lit

Les chutes du lit sont des accidents fréquents chez les enfants dès leur naissance jusqu’à 6 ans. Durant cet intervalle, vous devez donc redoubler d’efforts pour éviter le pire. Même si le lit est équipé de barrière de protection, différentes mesures sont tout de même préconisées.

Éviter que l’enfant n’escalade la barrière

Lorsque votre enfant grandit, il arrive à escalader la barrière de son lit, malgré son jeune âge. L’une des solutions que vous pourrez mettre en place, c’est de le coucher dans une gigoteuse. De cette façon, il n’aura pas les jambes libres. Vous pouvez aussi installer un tour de lit pour éviter qu’il ne prenne appui sur la partie inférieure de la barrière.

Faciliter la sortie hors du lit

Inévitablement, votre enfant aura tendance à vouloir sortir du lit seul avec le temps. C’est une phase normale de son développement que vous ne pourrez pas contrôler. Ce que vous pouvez faire, c’est l’accompagner dans cette étape en le protégeant au maximum.

Sur certains modèles de lit, vous avez la possibilité d’enlever quelques barreaux pour créer une petite trappe de sortie. C’est beaucoup plus rassurant de s’y frayer un chemin que d’escalader la barrière dans sa hauteur. Si le lit ne comporte pas de barrières amovibles, anticipez les chutes éventuelles en installant des coussins épais autour du lit.

Optimiser le passage vers un lit simple

Votre enfant a passé l’âge de dormir dans un lit à barreaux, et pourtant il n’est pas encore assez grand pour vous garantir un sommeil sans chute. Votre inquiétude est bien fondée puisque le passage vers un lit junior n’est pas toujours facile. L’enfant ne contrôle pas encore les dimensions de son lit.

Pour éviter les accidents, le mieux serait d’installer un tapis épais le long du lit. Cette astuce est surtout recommandée lorsque le sommier est bas. Les cales en mousse remplacent bien les barrières, tout en étant bien dissimulées. Vous pouvez aussi utiliser un traversin.

Il est à noter que la transition vers un lit simple doit toujours se faire avec le plein consentement de l’enfant pour éviter de le déstabiliser. Restez attentif aux signes qu’il présente et soyez patient. Vous pouvez par exemple utiliser le lit simple pour la sieste et installer un barreau amovible sur le côté exposé en attendant qu’il soit véritablement prêt.