Pieds-Mains-Bouche : causes, symptômes, traitements

pieds main bouche symptomes traitement

Le bien nommé syndrome « pieds-mains-bouche » fait partie des infections les plus communes chez les enfants. Très contagieux, il s’agit d’une maladie heureusement bégnine. Focus sur ce virus : causes, symptômes, traitements, complications… On vous dit tout !

Syndrome pieds-mains-bouche : de quoi parle-t-on ?

Le syndrome pieds-mains-bouche est une infection virale bégnine, très courante chez les jeunes enfants. L’infection est généralement due à un entérovirus, et c’est le Coxsackie A16 qui est le plus souvent responsable. La plupart des cas apparaît entre le printemps et l’automne dans les zones de climat tempéré comme la France. Ce syndrome atteint surtout les enfants entre 6 mois et 4 ans, mais tout le monde peut être touché (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées…). En cas de contagion, le virus pénètre dans la bouche puis se propage dans tout l’organisme par le sang, et jusqu’aux ganglions lymphatiques. Le système immunitaire empêche le virus d’atteindre les organes vitaux, et le virus est généralement évacué en l’espace de 4 semaines. Ce délai peut parfois atteindre 4 mois.

Quels sont les symptômes de la maladie pieds-mains-bouche ?

On reconnaît assez facilement le syndrome pieds-mains-bouche avec les petits boutons qu’il provoque au niveau de la bouche, des mains et des pieds. Il y en a aussi à l’intérieur de la bouche, et celles-ci ressemblent à des aphtes. Ces vésicules font moins de 5 millimètres, plutôt allongées, et de couleur gris clair cerclé de rose ou de rouge. Elles se propagent en quelques heures à peine. Il n’y a pas de prurit (démangeaisons) associé aux lésions cutanées. En plus de l’éruption cutanée, le syndrome pieds-mains-bouche s’accompagne de fièvre (légère à modérée généralement), de maux de tête, de mal de gorge, d’un écoulement nasal, d’une toux et de troubles digestifs (nausées, perte d’appétit, vomissements, diarrhée). Il est à noter que tous les enfants atteints ne présentent pas l’intégralité de ces symptômes ; il arrive même que l’infection soit complètement asymptomatique.

Pieds-Mains-Bouche : causes, symptômes, traitements
Pinterest – @homeopathie-conseils.fr

Le syndrome pieds-mains-bouche, une maladie très contagieuse

Même s’il est sans gravité, le syndrome pieds-mains-bouche n’en n’est pas moins contagieux. Focus sur le mode de transmission et les bons gestes de prévention.

Mode de transmission du pieds-mains-bouche

Quasiment tous les enfants contractent le pieds-mains-bouche à un moment ou à un autre, a fortiori s’ils sont en crèche ou à l’école.

Le virus se transmet par contact direct ou indirect avec les sécrétions rhinopharyngées du malade, les lésions cutanées, les selles. Le virus résiste par ailleurs assez longtemps sur des surfaces ou des objets contaminés, ce qui facilite la transmission indirecte (par contact avec un objet souillé).

Comment éviter la transmission ?

Même si la maladie pieds-mains-bouche est très contagieuse, certaines mesures d’hygiène peuvent aider à limiter sa transmission. Il est notamment conseillé de se laver soigneusement et très régulièrement les mains, a fortiori en cas de contact avec une personne infectée, de laver tous les objets et le linge souillés, de désinfecter les surfaces (lavabo, toilettes, plan de travail, table…), de porter des gants jetables lors des changements de couches, de nettoyer entièrement la literie, et surtout de veiller à éviter les échanges d’objets, de vêtements, de vaisselle ou encore de linge avec un enfant atteint.

Le cas des femmes enceintes

Bien que le syndrome pieds-mains-bouche ne soit pas dangereux, il est préférable d’éviter tout contact entre une femme enceinte et une personne infectée. En effet, la femme enceinte peut transmettre le virus au fœtus, et la gravité de l’infection pour ce dernier est difficile à prédire. La plupart du temps néanmoins, il n’y a pas de conséquences graves.

Pieds-Mains-Bouche : causes, symptômes, traitements

Traitement du syndrome pieds-mains-bouche

Traiter les symptômes

Le pieds-mains-bouche fait partie des affections qui guérissent spontanément, au même titre que le rhume. Il n’y a donc pas de traitement ni de vaccin réellement efficace, il convient de laisser la maladie suivre son cours en surveillant son évolution. En revanche, il est tout à fait possible d’avoir recours à des médicaments pour atténuer les symptômes. Le paracétamol est le plus utilisé, il permet de réduire la fièvre et d’amoindrir les douleurs ressenties. Attention, l’ibuprofène est déconseillé en cas de déshydratation, il vaut donc mieux préférer le paracétamol.

Pieds-Mains-Bouche : causes, symptômes, traitements

Concernant les lésions buccales, qui sont souvent douloureuses, on peut utiliser un peu de bicarbonate de soude en bain de bouche ou en application locale avec un coton tige pour désinfecter et soulager la douleur. Votre médecin peut également prescrire un spray anesthésiant, utile lorsque la douleur empêche l’enfant de manger. Il faut, durant toute la durée des symptômes, préférer une alimentation froide et facile à mâcher (glaces, compotes, purées peu salées, potages tièdes…) et éviter les aliments acides comme les fruits, très salés, épicés ou trop chauds.

Il faut aussi veiller à ce que l’enfant boive assez, même en cas de maux de gorge, afin d’éviter une déshydratation.

Prendre soin de la peau de son enfant

En cas d’infection par le virus pieds-mains-bouche, il faut apporter un soin particulier aux lésions cutanées qu’il provoque, afin d’éviter toute surinfection. Pour cela, il faut privilégier un savon doux, bien sécher sa peau en tapotant après la douche, couper ses ongles courts et les brosser au savon, éviter le talc, et les crèmes qui favorisent les surinfections et utiliser un antiseptique local vendu en pharmacie.

Pieds-Mains-Bouche : causes, symptômes, traitements

Faut-il consulter son médecin ?

Une consultation chez un médecin ou un pédiatre n’est pas obligatoire, mais elle peut être utile en cas de doute, pour confirmer le diagnostic. Toutefois, certains signes doivent alerter et motiver une consultation médicale rapide : une fièvre élevée et persistante (plus de 24 heures), une persistance ou une aggravation des symptômes après quelques jours, l’apparition de nouveaux symptômes (douleur à l’oreille, difficultés respiratoires…), impossibilité de boire et/ou de s’alimenter. Enfin, une consultation est obligatoire si la personne atteinte est immunodéficiente (suite à une maladie ou en raison d’un traitement médicamenteux) ou bien s’il s’agit d’une femme enceinte.

Quelles sont les éventuelles complications du pieds-mains-bouche ?

Dans la très grande majorité des cas, le syndrome pieds-mains-bouche n’entraine aucune complication et n’est pas du tout dangereux pour la santé. Comme de nombreuses autres maladies infantiles (pharyngite ou encore bronchiolite), il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

Toutefois, certaines formes atypiques et extrêmement rares peuvent mener à des affections plus graves comme l’encéphalite et la méningite virale. Ces complications sont en général liées aux infections causées par l’entérovirus 71, le plus rare de tous.

Le seul risque face auquel il convient d’être vigilant est la déshydratation, qui peut toucher les enfants refusant de boire en raison de la douleur ressentie au niveau de la bouche et/ou de la gorge.

Syndrome pieds-mains-bouche ou varicelle : comment savoir ?

La meilleure façon de distinguer une varicelle d’un syndrome pieds-mains-bouche est encore de regarder attentivement les lésions cutanées. En effet, dans le cas de la varicelle, elles apparaissent sur tout le corps et provoquent d’intenses démangeaisons. A l’inverse, les boutons causés par un syndrome pieds-mains-bouche sont localisés au niveau de la bouche (lésions internes et externes), des pieds, des mains, et éventuellement des jambes et des fesses. De plus, ces vésicules ne provoquent pas de démangeaisons, ou bien très modérées.

Pieds-Mains-Bouche : causes, symptômes, traitements
Pinterest – @mamanpourlavie.com

En résumé :

  • Le syndrome pieds-mains-bouche est une infection virale bégnine et très courante chez les enfants.
  • Les symptômes incluent : des lésions cutanées localisées (pieds, mains, bouche, fesses et jambes), une fièvre modérée, un écoulement nasal, des troubles digestifs, et éventuellement des maux de tête et de gorge.
  • Il n’y a que très rarement des complications, et il convient de surveiller principalement la déshydratation.