position pour allaiter conseils pour choisir

Donner le sein à son bébé offre un moment privilégié entre une mère et son enfant. Mais allaiter n’est pas toujours aussi simple qu’il y paraît. Comment bien s’installer et faciliter la tétée de bébé ? Nos conseils pour trouver les meilleures positions pour l’allaitement.

Trouver la meilleure position pour allaiter

Il est essentiel d’être bien installée pendant l’allaitement. Ce, pour le confort de bébé, afin de lui faciliter la tétée, mais aussi pour celui de sa maman. C’est que les tétées peuvent être longues, et il serait dommage de souffrir du dos, des jambes ou des bras pendant un tel moment de partage. Notre sélection de positions idéales pour bien allaiter.

La position de base pour allaiter

Pour que bébé prenne bien le sein, nous vous conseillons de le positionner face à vous, son ventre contre votre corps. Son dos doit être bien droit et sa tête bien soutenue, légèrement en arrière pour qu’il puisse ouvrir suffisamment grand la bouche et bien prendre le mamelon sans que cela soit douloureux.

N’hésitez pas à le surélever avec un ou plusieurs coussins pour bien le positionner et soulager vos bras.

Donner le sein en position assise

Si vous choisissez d’allaiter en position assise, choisissez un siège confortable mais suffisamment ferme. Si besoin, vous pouvez positionner un coussin ou un oreiller pour vous aider à garder le dos bien droit durant la tétée.

position-allaitement

La position de l’allaitement de la Madone

Dans la position de la Madone, la tête de bébé est installée dans le creux de votre bras du même côté que le sein de la tétée, une main dans son dos, l’autre sous ses fesses.

position allaitement madone

La position de la Madone inversée

Si votre bébé a du mal à téter, nous vous conseillons la position de la Madone inversée. L’une de vos mains vient soutenir la nuque de bébé, qui s’appuie sur votre avant-bras, tandis que l’autre main vient soutenir et positionner le sein.

Le meilleur geste consiste à amener bébé jusqu’au sein, et non de se pencher en avant pour trouver sa bouche.

La position ballon de rugby

Dans la position ballon de rugby, le bébé est placé devant soi, avec ses jambes au niveau de votre flan.

position-allaitement-ballon-de-rugby
via @meleda

La position koala

Pour nourrir votre petit au sein, vous pouvez asseoir bébé à califourchon sur vos jambes. Ici, bébé est donc à la verticale, d’où le nom de position koala.

position allaitement koala

Allaiter debout

Une variante de la position koala se fait debout, vous pouvez allaiter dans l’écharpe de portage ou d’un porte-bébé qui vient soutenir l’enfant.

positions pour allaiter dans echarpe de portage

Donner la tétée en position biological nurturing (ou semi-allongée)

La position de l’allaitement semi-allongée, également appelée biological nurturing, s’avère aussi propice pour donner le sein.

Les jambes sont allongées, ce qui permet de détendre le bas de son corps et le dos. Le haut du corps est en appui contre des coussins, une tête de lit ou un accoudoir.

Ici, le bébé repose sur le ventre et doit relever sa tête pour accéder au mamelon et boire. Vous pouvez le soutenir d’une main sous les fesses pour le stabiliser.

Cette position d’allaitement soulage les membres de la maman, car elle les sollicite très peu.

Allaiter en position allongée

Il est aussi possible de d’allaiter son bébé en étant couchée. Pour cela, il faut s’étendre sur le côté. Bébé tète ici le sein qui se trouve le plus en bas. Il suffit de placer l’enfant contre soi, la tête à peine plus basse que le sein pour qu’il relève la tête et trouve le mamelon.

allaiter bebe couchee allongee sur le cote
via @meleda

Si vous préférez rester allongée sur le dos, alors nous vous conseillons de placer bébé sur votre épaule pour lui faciliter l’accès au sein.

position allaitement allongee

Ces positions présentent elles-aussi l’avantage de ne pas avoir à soutenir bébé. Elles sont particulièrement utiles en cas de fatigue, pour allaiter la nuit ou suite à un accouchement par césarienne.

Allaiter à quatre pattes ou la position de la louve

Le bébé est allongé sur le dos et c’est la maman qui vient se positionner au-dessus de lui pour lui donner le sein. Cela peut se faire à quatre pattes ou éventuellement à genoux. Ici le contact avec les sein est moindre, ce qui peut être appréciable en cas de poitrine douloureuse. La position est réputée pour faciliter l’allaitement en cas de canaux désobstrués.

Comment donner le sein à des jumeaux ?

Suite à une grossesse multiple, les bébés peuvent attendre de boire chacun leur tour ou être allaités en même temps.

Pour allaiter des jumeaux, l’allaitement se fera en étant couchée ou en position assise. Si vous optez pour cette dernière option, plusieurs variantes de la position d’allaitement sont possibles. Les positions dites du koala et du ballon de rugby peuvent s’adapter pour deux bébés.

Il est aussi possible de placer un enfant dans le creux de son bras, tandis que le second aura la nuque soutenue par la seconde main, la tête au dessus des jambes de l’autre bébé. On parle de l’allaitement en position parallèle.

allaiter des jumeaux position

Inciter son bébé à téter : la main de DanCer

Parce que la nature est bien faite, le lait maternel est excellent pour bébé. Il est conseillé durant ses premiers mois de vie.

Le lait maternel contient en principe tous les éléments indispensables à la bonne croissance de bébé. Se reposer et manger sain, varié et équilibré permet de garantir la qualité de son lait. En allaitant la maman libère des hormones, dont la fameuse prolactine qui favorise son bien être.

Plus bébé prendra de tétées, plus la lactation sera stimulée. Cela pour permettre d’assouvir ses besoins nutritionnels qui évolueront au fil du temps. Car en au fur et à mesure qu’il grandit, bébé demande des quantités de lait différentes.

main de dancer allaitement

Si bébé refuse le sein ou n’arrive pas à téter par manque de maintien, ne vous découragez pas. Vous pouvez utiliser la technique de la main de DanCer.

Tandis que vous soutenez votre sein avec la paume de votre main, vous venez positionner votre pouce et votre index de chaque coté du mamelon. Lorsque l’enfant positionne sa bouche, ces deux doigts tiennent délicatement ses joues. Ce geste, en même tant qu’un regard tendre, peut l’apaiser et le rassurer. Dans le même temps, les autres doigts restent sous votre sein, près de son menton.

Si rien n’y fait, vous pouvez réessayer de donner le sein un peu plus tard, en suivant le rythme de bébé plutôt qu’un espacement temporel prédéfini.

Nous vous conseillons d’essayer plusieurs positions d’allaitement avec votre bébé. Probablement trouvera-t-il plus de facilité et/ou de confort dans l’une ou l’autre et sera plus enclin à prendre le sein.

Allaiter sans douleur

Il existe donc des positions pour donner le sein sans supporter le poids de bébé et avoir les membres ankylosés. Certaines auront leur position préférée, mais il ne faut pas hésiter à en changer régulièrement pour habituer bébé et pouvoir soulager les éventuelles tensions musculaires qui pourraient survenir.

Pour un allaitement réussi, il est donc nécessaire de savoir écouter son corps et de prendre soin de ses seins. Car il est possible qu’après la tétée, les mamelons soit sensibles voire douloureux.

Les mamelons crevassés et les seins tendus peuvent s’avérer douloureux pour la maman et gênant pour son bébé. Laisser les seins à l’air ou les masser avec quelques gouttes de lait maternel sont des astuces naturelles qui peuvent soulager rapidement et ne plus perturber l’allaitement.

Ces phénomènes sont souvent liés à une mauvaise posture pendant l’allaitement. Dans un tel cas de figure, probablement que la position n’a-t-elle pas été idéale pour que le bébé puisse téter facilement. N’hésitez pas à changer de position lors de l’allaitement suivant ou à mieux placer votre bébé (plus ou moins haut, plus ou moins en retrait…).

En choisissant bien sa position, allaiter son bébé devient un vrai moment de plaisir et de partage. Au-delà du fait de nourrir son enfant, ce moment privilégié est propice à renforcer encore le lien qui unit la mère et son bébé et à créer de la complicité, notamment grâce au peau à peau et aux regards échangés.