Retour de couches : comment ça fonctionne ?

retour de couche definiton

Retour des règles après l’accouchement : symptômes, durée, fonctionnement… On fait le point sur le retour de couches dans cet article.

Le retour de couches : qu’est-ce que c’est exactement ?

Le retour de couches, c’est tout simplement les premières règles après l’accouchement. Votre cycle naturel se remet doucement en place, en suivant les variations hormonales que subit votre corps après une grossesse. Au cours de la grossesse et après la naissance, le taux de prolactine augmente sensiblement. Cette hormone est notamment responsable de la lactation, et son taux varie en fonction de l’intensité des tétées (plus l’enfant tète, plus le taux de prolactine est élevé). La prolactine, en plus du rôle qu’elle joue dans l’allaitement, est également responsable de l’interruption du cycle reproductif. Ce qui explique que, normalement, une femme ne peut pas retomber enceinte tant qu’elle allaite. Toutefois, les exceptions existent et l’allaitement ne saurait en aucun cas être considéré comme un moyen de contraception.

Retour de couches : comment ça fonctionne ?

Quand a lieu le retour de couches ?

Vous l’aurez compris, le retour de couches est étroitement lié au taux de prolactine dans le sang. Ce dernier étant lui-même dépendant de l’allaitement, c’est cet élément qui influence le plus le délai entre l’accouchement et le retour des règles.

Pour une femme qui n’allaite pas

Si vous avez choisi de ne pas allaiter, votre médecin ou votre gynécologue vous aura probablement prescrit des médicaments pour stopper les montées de lait. Dans ce cas, la production de prolactine est stoppée, et les ovaires recommencent à fonctionner normalement assez rapidement. On compte en général un mois environ entre la naissance et le retour de couches pour une femme qui n’allaite pas.

https://www.minimall.fr/la-prolactine-hormone-de-grossesse-et-lallaitement/

Pour une femme qui allaite

Si vous allaitez, la question est un peu plus délicate. Tant que vous allaitez, vous produisez une quantité importante de prolactine, qui a pour effet de bloquer l’ovulation et d’empêcher la production d’œstrogènes (hormones importantes pour le cycle de fertilité). En théorie, il faut attendre la fin de l’allaitement pour que les règles reviennent.

Cependant, toutes les grossesses, toutes les naissances, toutes les femmes et tous les retours de couches sont différents !

Si vous optez pour un système d’allaitement mixte, en alternant sein et biberon, ou si vos tétées sont plus espacées, ou si elles ont plutôt le jour ou plutôt la nuit… il se pourrait que votre retour de couches arrive avant que vous n’arrêtiez complètement d’allaiter. Il faut par ailleurs savoir que le taux de prolactine varie d’une femme à l’autre, ce qui explique aussi les variations de délai constatées.

https://www.minimall.fr/la-prolactine-hormone-de-grossesse-et-lallaitement/

Quels sont les symptômes du retour de couches ?

Là encore, il est assez difficile de donner une réponse précise. On sait à quel point les femmes expérimentent différemment leurs règles de manière générale, et il en va logiquement de même pour le retour de couches. Voici néanmoins quelques symptômes que vous pouvez attendre pour votre retour de couches.

Le retour du syndrome prémenstruel

Après 9 mois de liberté, voilà le retour du syndrome prémenstruel ! Dans le cas du retour de couches, on ressent à peu de choses près la même chose que lors d’un SPM « classique » : seins douloureux, changements d’humeur, fringales, maux de tête, maux de dos, difficultés à dormir, ballonnements… Vous devriez retrouver les signes avant-coureurs de vos règles.

Des règles plus abondantes et plus longues…

La plupart des femmes ont des règles plus abondantes et plus longues après l’accouchement. Il n’est pas rare que la durée soit allongée de deux jours ou plus, on compte une semaine environ. En revanche, si vous avez recommencé une contraception hormonale telle que la pilule, vos règles seront plus courtes et moins abondantes, comme toujours avec la pilule.

… Mais moins douloureuses !

Bonne nouvelle ! Les règles après un accouchement sont très souvent moins douloureuses qu’auparavant. Cela est dû à un assouplissement général des tissus de la région pelvienne : muscles, ligaments, fibres de l’utérus, etc.

Le retour de couches : attention à ne pas tout confondre !

Attention, plusieurs saignements sont à attendre après une naissance, et il ne faut pas les confondre avec le retour de règles. Explications.

Les lochies

Les lochies, ce sont les saignements qui apparaissent tout de suite après la naissance. Ces saignements sont souvent très abondants pendant les 72 premières heures, puis le flux se réduit au fur et à mesure. La couleur des saignements évolue aussi, passant du rouge vif au rose puis au brun. Ces saignements correspondent à l’élimination des déchets par l’organisme : muqueuse utérine et vaisseaux qui alimentaient le placenta pendant la grossesse. Les lochies sont aussi le signe de la cicatrisation du col de l’utérus. Elles durent quelques jours, parfois jusqu’à 3 semaines.

Le « petit retour de couches »

Le « petit retour de couches », comme l’appellent les spécialistes, correspond à un saignement parfois abondant qui dure 48 heures environ et qui survient douze jours après la naissance. Il arrive donc pendant les lochies, ce qui le fait le plus souvent passer inaperçu.

Quelles protections hygiéniques privilégier pour le retour de couches ?

On déconseille le port de tampons et de toutes les protections hygiéniques internes (cup menstruelle, éponge…) à la sortie de la maternité et durant toute la durée des lochies.

En effet, ces saignements correspondant à une évacuation de déchets et à une phase de cicatrisation, ils doivent pouvoir s’écouler complètement du vagin. On doit, durant cette période, éviter la stagnation du sang dans le vagin, au risque de générer une infection. En sortie de maternité et pendant toute la durée des lochies, les protections externes sont donc à privilégier : serviettes hygiéniques ou culotte menstruelle par exemple.

En revanche, lors du « vrai » retour de couches, vous pouvez choisir la protection hygiénique qui vous convient. Il n’est pas rare d’éprouver un certain inconfort avec un tampon pendant quelques temps, mais cette gêne disparaît avec le temps.

Retour de couches : comment ça fonctionne ?

Retour de couches : quid de la contraception ?

Le retour de couches correspondant au retour des règles, il est aussi synonyme de fertilité retrouvée. En général, une pilule microprogestative est prescrite dès la sortie de la maternité, afin d’éviter une grossesse surprise. Ces pilules sont sans œstrogènes et sont donc sans aucun danger pour votre enfant, même si vous l’allaitez. Si vous souhaitez vous faire poser un stérilet, il faut en général patienter deux à trois mois après la naissance, le temps que l’utérus retrouve ses dimensions et sa fermeté.

Retour de couches : comment ça fonctionne ?

En résumé :

  • Le retour de couches correspond à la reprise du cycle reproductif normal, et donc aux premières règles après l’accouchement.
  • Le délai entre la naissance et le retour de couches dépend principalement du taux de prolactine dans le sang, lui-même dépendant de l’allaitement.
  • Les symptômes du retour de couches sont les mêmes que pour des règles classiques, avec des saignements potentiellement plus abondants et sur une durée allongée.
  • Ne pas confondre retour de couche et autres saignements : lochies et petit retour de couches.