Comment faire un maquillage de zombie facile 

Pour s’amuser à la maison, lors d’un anniversaire ou pour participer à une fête costumée comme Halloween par exemple, les enfants aiment beaucoup se déguiser en zombie. Un choix idéal, car le déguisement de mort-vivant se résume à porter quelques vieux vêtements associés à un maquillage zombie effrayant simple à réaliser. Comment faire facilement un maquillage de zombie ? Notre tuto zombie make-up pour enfant

Quel make-up pour faire un maquillage zombie ?

Un zombie a le teint blafard, les yeux cernés. Il présente souvent des ecchymoses et parfois des blessures sanguinolentes.

Pour faire un maquillage zombie, il faut donc réunir plusieurs fards colorés : un fard blanc, un fard noir, un fard vert. Si la palette de fards en contient, du gris, du marron, du bleu ou du violet peuvent être aussi utilisés pour se grimer en zombie.

Du faux sang ou du rouge à lèvres de couleur rouge peuvent être utilisés, seuls ou avec des mouchoirs en papier, pour simuler les blessures. Il existe aussi des leurres prêts à poser en latex.

Pour maquiller un enfant en zombie, on choisit du make-up adapté aux peaux sensibles. On prend soin de tester le maquillage sur une toute petite zone, cachée, pour vérifier le risque allergique. Aussi, on prête attention aux dates de péremption et à l’hygiène des accessoires utilisés. C’est d’ailleurs le cas pour tous les types de maquillage Halloween pour enfants

Pour appliquer les fards, des pinceaux de maquillage et/ou une éponge à maquillage et/ou des fards en crayon peuvent être utilisés.

Comment se maquiller en zombie ?

zombie maquillage tuto

Transformer son enfant au visage d’ange en zombie effrayant ne demande que quelques instants. Faire un maquillage zombie est facile et rapide. Voici comment procéder, étape par étape.

Une base de teint blanchâtre

Le fard blanc est le plus présent dans le maquillage, puisqu’il s’agit de donner un teint spectral. Il est à appliquer généreusement, sur l’ensemble du visage.

Déposer le maquillage avec un gros pinceau ou un beauty blender permet de travailler le teint rapidement.

Un teint terreux et marqué

De-ci de-là, le teint peut être brouillé avec du fard vert, comme des traces de bleus. Un zombie se doit d’avoir mauvaise mine.

Avec du fard marron ou gris, le visage se couvre d’un teint terreux arborés aux morts-vivants, aux déterrés. Ce qui donne à coup sûr un aspect peu engageant, redoutable de frayeur.

Le regard zombifié

Orbites enfoncés, cernes, quiconque voit le regard du zombie se poser sur lui est instantanément pris de frissons. 

Pendant le maquillage, les yeux pétillants d’un enfant demandent donc à être travaillés. Pour que la transformation s’opère, divers fards sont à utilisés.

Un fard noir fatigue le regard et creuse visuellement les orbites. Un fard vert, violet ou rouge appliqué sous l’œil simule à merveilles les cernes. 

Là encore, le maquillage peut être généreux pour accentuer l’effet. 

Des rides peuvent aussi être dessinées au fard marron ou gris, creusant le visage e, décomposition du zombie.

Les cicatrices et blessures sanguinolentes

maquillage zombie
@Source : sixpixx / Shutterstock.com

Un zombi présente un profil souvent amoché, témoignage du fin tragique et de nuits d’errance, sans repos.

Le faux sang est un détail qui rend le maquillage plus abouti. Il se place au choix sur les joues, sur le front, au niveau du nez et/ou de la bouche.

Les maquilleuses les plus habiles dessineront les plaies à main levée à l’aide d’un bâton de rouge. 

Pour les autres ou pour un effet encore plus réaliste, des blessures peuvent être créées à l’aide de morceaux de mouchoirs en papier. 

Ces derniers sont collés sur la peau puis teintés en rouge à l’aide du maquillage. Jusqu’à ce que le mouchoir devienne invisible et se fonde avec la peau, comme une vraie plaie. Une incision dans les mouchoirs reproduit avec un effet plus vrai que nature une cicatrice. 

Une autre solution est d’utiliser des fausses plaies en latex, à coller aux endroits voulus. 

La bouche du zombie

maquillage zombie enfant

En état de décomposition avancée, les zombies sont dépourvus de lèvres. Leur mâchoires présentent un aspect squelettique ou de terribles blessures ouvertes.

Le maquillage permet de gommer les lèvres. Il suffit d’appliquer sur les lèvres le même fard blanc que sur le reste du visage. 

Avec du maquillage noir, il suffit de tracer un trait pour représenter la bouche ou de dessiner les contours de dents pour une bouche dont le stade de décomposition laisserait voir le squelette.

Le maquillage rouge, le faux-sang et les fausses plaies permettent de défigurer le zombie avec des plaies non soignées.

Les lèvres sont alors bleuies pour un effet mortel. Le fard vert peut aussi être utilisé sur cette zone en guise de commotion sévère.

Accentuer l’effet du maquillage zombie

se maquiller en zombie enfant

Passer de maison en maison pour récolter des bonbons, rejoindre d’autres créatures monstrueuses qu’il aime fréquenter, faire peur à quiconque croise son chemin, danser, jouer… le zombie a souvent beaucoup à faire. Il est donc bien vu de fixer le maquillage zombie à l’aide d’un produit adéquat.

Pour entrer pleinement dans la peau d’un zombie, d’autres zones du corps, autre que le visage, peuvent aussi être maquillées. Comme par exemple l’avant-bras, qui peut porter une fausse cicatrice et ou du faux sang. Un maquillage qui sera rendu visible par les haillons portés par le zombie, une tenue composée par exemple d’un vieux t-shirt ou d’une vieille chemise aux manches retroussées, de vieux vêtements froissés, voire troués ou déchirés.

Les mains du zombie peuvent aussi être maquillées, avec du fard noir, du rouge…

Pour accentuer l’effet déjà époustouflant de ce maquillage zombie simple à réaliser et incarner un revenant plus vrai que nature, il ne reste qu’à adopter une attitude de zombie : bras en avant, mouvements saccadés…

Faire un maquillage zombie est à la portée de tous : il ne demande pas de gestes précis, d’habileté particulière dans le maniement des fards et des pinceaux. Aussi, le matériel se réduit à une simple palette de fards, et éventuellement de quelques vieux habits. Un déguisement facile et à moindre frais, mais qui fait toujours sensation auprès des petits et des grands.