No-Bra-et-si-on-ne-portait-plus-de-soutien-gorge
@Lexpress

La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme.

La poitrine de la femme enceinte est amenée à connaître des modifications sous l’effet des hormones et l’augmentation de sa taille.

Alors que le mouvement no bra, pas de soutien gorge devient de plus en populaire en France, qu’en est il réellement?

La grossesse serait-elle le moment propice pour tester le no bra? Quels sont les avantages de ne plus porter de soutien-gorge?

Le no bra : effet de mode ou bien fondé? Minimall vous explique tout sur cette pratique qui fait jaser.

C’est quoi le no bra?

Le « no bra » est un mouvement populaire qui fait beaucoup parler ces dernières années.

L’expression « No bra » signifie « pas de soutien-gorge ».

Ce courant alternatif n’est pas si nouveau.. Il est apparu aux Etats-Unis dans les années 60 mais il commence tout juste à prendre de l’ampleur en France depuis 2018.

Largement répandu sur les réseaux sociaux, le challenge no bra consiste à ne plus porter de soutien-gorge.

Même les stars s’y mettent et soutiennent la cause, ce qui contribue largement à populariser le mouvement.

Un #Nobrachallenge est même devenu le symbole du mouvement féminin.

Remise en question du port du soutien-gorge sur la santé, inconfort, acte militant pour dénoncer une société trop sexualisée ou simple revendication féminine, les raisons invoquées sont nombreuses.

En France, seulement 5% à 11% des femmes reconnaissent se passer de soutien-gorge au quotidien.

no-bra

Quelles sont les revendications du mouvement no bra?

D’après plusieurs adeptes du concept, le port du soutien-gorge pourrait être responsable de certaines problèmes de santé (douleurs au niveau du dos, déformation de la forme de la poitrine etc).

Le soutien-gorge est-il réellement bénéfique pour la santé? 

De nombreux témoignages de no bra avant après, se rejoignent pour affirmer que la poitrine retrouve en fermeté sans le port du soutien-gorge. Les douleurs de dos seraient  également moins présentes..

Les adeptes vont même jusqu’à incriminer le port soutien-gorge comme facteur de cancer du sein. Cependant, à ce jour aucune étude n’a démontré le bien fondé de ces propos.

Outre l’aspect santé, le no bra seraient également bénéfique côté esthétique. Non « les seins ne tomberaient pas sans soutien-gorge, c’est une idée reçue », tel est le slogan des féministes No bra!

En véritable symbole DE LIBERTé, le challenge pousse les femmes à s’accepter tel qu’elles sont. plus question de se conformer aux idéaux d’une société hyper sexualisée.

sans-soutien-gorge
@Echos-verts

Quelles sont les conséquences de ne pas porter de soutien gorge ?

Halte aux idées reçues, ne pas porter de soutien-gorge ne vous transformera pas la poitrine en « gants de toilette ». Aucune étude ne prouve réellement l’utilité bénéfique du soutien-gorge pour les seins.

Le poids de la poitrine et l’âge de la femme seraient les causes réelles d’une poitrine qui tombe.

A partir de ce postulat, tout tend à laisser croire qu’il s’agit d’un accessoire purement esthétique et que son port vient d’une simple habitude de société.

Les bienfaits du no bra  :

  • Vivre sans soutien-gorge est une certaine forme d’acceptation de soi. Avec ce geste, on laisse en quelque sorte la pression sociale derrière soi. Libre de ses choix et de ses mouvements!
  • Une peau qui respire mieux. La poitrine n’est pas compressée dans un tissu, l’oxygénation peut donc mieux se faire et le sang circule mieux.
  • Les baleines de maintien des soutiens-gorge viennent provoquer des irritations voir certains problèmes comme des kystes.
  • Vivre sans soutien-gorge est bon pour la poitrine. Les seins ont un rôle auto tenseur naturel. En les maintenant avec un sous-vêtement, on empêche les ligaments de jouer leur rôle et cela relâche la peau et les tissus.

Faut-il continuer à porter des soutiens-gorge pendant le sport?

La pratique d’une activité sportive nécessite tout de même un minimum de maintien.

Il est donc important, et ce même pour les adeptes du no bra, de porter une brassière de sport pendant une activité physique.

Le no bra pendant la grossesse

L’idée peut surprendre et pourtant…La grossesse est un phénomène naturel alors pourquoi ne pas la vivre pleinement et dans la plus grande liberté.

Cette période pendant laquelle la poitrine ne cesse d’évoluer est d’ailleurs une période difficile pour trouver un soutien-gorge adapté.

Entre compression dans sa taille pré-grossesse et coupes vieillottes au rayon femme enceinte, il n’est vraiment pas évident d’être à l’aise dans ses sous-vêtements.

Pour certaines femmes, le concept parait inconcevable mais pour d’autres c’est une véritable révélation!

La question se pose également en période d’allaitement. Peut-on se passer de soutien-gorge pendant qu’on allaite? La réponse est oui.

Si vous pensez déjà aux fuites de lait, rassurez-vous. Il existe des manières de contrer ce problème en portant des vêtements adaptés.

Vous pouvez notamment choisir des hauts et des tops cache-coeur pour pouvoir y glisser vos coussinets sans avoir à vous encombrer d’un soutien-gorge d’allaitement.

Fini la gêne du soutien-gorge d’allaitement durant la nuit, la bretelle qui se décroche ou les soucis de taille de soutien-gorge….

no-bra-allaitement

Alors, serez-vous prête à tenter l’aventure du no bras pendant votre grossesse?

En résumé :

  • Ne pas porter de soutien-gorge permet à la femme de se sentir libre.
  • Le mouvement « No Bra » soutient que la femme retrouvera une poitrine plus ferme sans sous vêtements.
  • Elle aura également moins de soucis au niveau du dos.
  • La grossesse peut être une période propice pour tester la vie sans soutien-gorge.